chasse à courre

La chasse à courre est une alliance entre chasse et équitation. Ce mode de chasse attire de plus en plus les cavaliers, même si sa pratique s’adresse essentiellement à une catégorie de personne en raison de son coût relativement cher.

C’est quoi la chasse à courre ?

En général, c’est au sein des forêts en France que se pratique la chasse à courre. Avec beaucoup plus de recul, on verra que cette activité est généralement pratiquée dans les domaines privés aux espaces boisés. Aux environs des espaces où cette activité est pratiqué, de petites précisions (attention chaque à courre) sont apportées au travers panneaux de signalisation. A travers ces plaques, les passants sont interpellés quand ils traversent les forêts domaniales. C’est aussi l’occasion de faire attention au risque de se faire pourchasser par les chiens de chasse.

Chasse à courre : comment ça marche ?

Les personnes appartenant à la classe noble étaient, à l’époque antique, appelées à pratique la chasse à courre. Désormais, si vous disposez d’un bon budget, vous pouvez vous lancer dans cette pratique, la chasse à courra étant relativement chère. Le but ici est de chasser le gibier. Il faudra le chasser pendant des heures, ce qui en fait une activité très épuisante. Lorsque vous avez apprivoisez votre gibier, il faut l’encercler et le tuer. Au cours de la chasse à courre, on chasse le gros gibier comme le sanglier, le cerf, le daim, le chevreuil ainsi que le renard. Comme animal de compagnie, vous aurez certainement besoin des chiens de chasse courant mais aussi des chevaux. Vous pouvez aussi vous faire accompagner par les chiens de recherche, les hommes à terre, mais également les cavaliers.

Comment se déroule la chasse à courre ?

La chasse à courre se décline en plusieurs étapes indispensables. Il s’agit en premier lieu de la recherche techniquement appelé « fanfare du réveil ». C’est en fanfare que démarre l’activité. Le valet est chargé de tenir les chiens de recherche qui iront rechercher le gibier.

Les chiens de recherche reviennent faire le rapport au point de départ une fois qu’ils ont trouvé un animal. Il y a par la suite, une fanfare de départ qui veut dire que la chasse continue avec un groupe de chiens courants ainsi que des compagnons. Après ceci, le gibier est poursuivi ; et diverses sonneries énoncées au cours de la chasse pour indiquer les tournures que prend l’activité dépendamment des stratégies du gibier chassé.

L’une des phases est appelée hallali sur pied. Ici l’animal victime n’a peut –être pas eu la chance d’échapper aux chasseurs et chiens courants. Une fois l’animal au sol, les chiens se tiennent à l’écoute de la sonnerie du veneur. C’est cette sonnerie qu’on appelle hallali sur pied. La dernière phase d’une chasse à courre est la curée qui vise à offrir les meilleures chansons aux cavaliers et copains. Toutefois, si vous souhaitez choisir votre cheval de chasse à courre, optez pour un habitué à l’extérieur et à l’effort. N’oubliez pas d’en prendre soin après de longues heures de chasse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here