Un nouveau foyer infectieux

Par natuxo, 12 Décembre 2016

La FDC des Pyrénées Orientales ainsi que l'ONCFS ont investi les laboratoires du département suite aux nombreux sangliers retrouvés morts depuis plus de trois mois.

 

Les résultats ne sont pas pour le meilleur, les études «ont permis de conclure avec un haut degré de certitude à l’émergence d’un nouveau foyer de maladie de l’œdème». Depuis trois ans, le même phénomène est présent en Ardéche (trois autres départements également touchés par cette maladie de l'oedeme), la FDC et l'ONCFS ont même choisi d'engager un universitaire chargé d'étudier l'origine du problème.

 

Cette maladie "n’a aucun impact sur la santé publique, elle ne fait pas partie des maladies animales réglementées et n’entraîne donc aucune mesure sanitaire obligatoire", indiquent les autorités sanitaires. Pour la viande de sanglier, il n’y a donc aucune restriction de consommation.».

 

 

 

Grégory FRAYSSE-L'équipe NATUXO

texte_actualite