Au coeur de la chasse avec Johanna CLERMONT

Par natuxo, 13 Février 2017

 

 

 

 

Bonjour Johanna, pouvez-vous nous décrire votre passion ? Ce que vous aimez dans cette pratique ? 

 

La chasse est devenue bien plus qu’une simple passion. J’organise toute ma vie autour d'elle, sa pensée m’occupe sans cesse. La chasse est un équilibre entre solitude et convivialité, c’est vraiment exceptionnel. J’adore voir travailler les chiens et les entendre dans la montagne,  marcher et observer la nature. Mais j’aime par dessus tout l’adrénaline que procure la traque.

 

 

 

 

 

Depuis combien de temps chassez-vous ? 

 

J’ai obtenu mon permis de chasse en 2013. C’est donc ma quatrième saison de chasse… en possession du permis. L’année d’avant, j’avais déjà commencé à accompagner.

 

 

Avec qui avez-vous découvert la chasse, et qu’est-ce qui vous a 
donné envie de chasser ? 

 

J’ai commencé à avoir un cercle d’amis chasseurs et le fait de les entendre parler avec tant de ferveur de leur passion m’a donné envie d’essayer. Et ils avaient raison, c’était génial et je n’en ai plus jamais démordu. 

 

 

Nous pouvons voir que vous avez un grand succès sur les réseaux sociaux. Pourtant, vous avez créé votre page au début de l’été 2016. Comment expliquez vous que vous soyez aujourd’hui la chasseresse la plus connue en France et l'égérie d'une certaine grande marque?

 

Je ne sais pas du tout ! Tout est arrivé très vite effectivement mais je ne  l’explique pas vraiment… quant à la marque, j’en suis très fière. L’équipe est très sympa, ils sont tous très gentils avec moi.

 

 

Il me semble que vous chassez beaucoup le grand gibier en battue, mais il vous arrive aussi d’aller vous heurter aux sommets pyrénéens pour chasser l’isard à l’approche, quel mode de chasse préférez-vous? 

 

J’adore chasser en battue. Traquer avec ses propres chiens est juste magnifique et de me retrouver avec mon équipe est quelque chose que j’aime beaucoup. Mais quand j’ai envie de me retrouver un peu plus seule, je vais à l’approche. On ressent des choses très fortes aussi et totalement différentes.

 

 

  

 

 

Que ressentez-vous lorsque vous vous retrouvez en position de tir ? 

 

Mon coeur bat… la montée d’adrénaline est très intense. Je pense que ce sentiment ne se ressent que dans cette configuration. C’est unique.

 

 

Quel est votre rêve cynégétique par excellence ? 

 

J’aimerais partir chasser au Canada ou en Russie. Rester pendant quelques semaines dans une cabane à traquer… mais avec mes études, pour l'instant, c’est compliqué à organiser.

 

 

Enfin, si vous deviez nous raconter votre meilleur souvenir de chasse, lequel choisiriez-vous ?

 

C’est sans hésiter le jour où j’ai tué mon premier sanglier. Je traquais avec un de mes meilleurs amis et c’était un moment unique et inoubliable. J’étais tellement fière ! Au delà du point de vue personnel, je pense que cela m’a donné la satisfaction de montrer à mon équipe exclusivement masculine qu’une femme a toute sa place à la chasse et au sein d’une battue. 

 

 

  

 

 

 

 

 

Grégory FRAYSSE-L'équipe NATUXO

texte_actualite